FOIRE AUX QUESTIONS

DANS QUEL CAS SUIVRE LA CURE ?

Fatigue

Troubles digestifs : constipation; diarrhée, mauvais transit, brulures d’estomac, crampes abdominales, ballonnements, ventre enflé

Migraines, maux de tête

Appétit décuplé

Envie de sucre marquée

démangeaisons anales

troubles du sommeil : réveils nocturnes, troubles de l’endormissement

irritabilité, troubles de l’humeur

syndrome prémenstruel marqué : mastose, envie de sucre, rétention d’eau, irritabilité

dépression saisonnière, moral en dents de scie

douleurs articulaires

crampes musculaires

peau sèche, acné, psoriasis, eczema

perte de cheveux, ongles cassants, dédoublés

difficulté à la perte de pods

rétention d’eau, gonflement

mycoses vaginales ou infections urinaires récurrentes

VAIS-JE-MANQUER DE CALCIUM?

Absolument pas. Il s’agit là d’idées préconçues sans fondement scientifique. Les produits laitiers ne sont pas indispensables et le calcium sera trouvé en abondance dans les végétaux.

VAIS-JE DÉVELOPPER  DES CARENCES?

L’alimentation préconisée dans ce guide exclue le gluten, les produits laitiers, les oeufs mais n’exclue pas les céréales complètes ni les protéines animales. De ce fait, il peut servir de base à l’alimentation quotidienne et ce pour toute la famille sans risques de carences.

VAIS-JE PERDRE DU POIDS À L’ISSUE DE LA CURE

La prise de poids est un mécanisme complexe qui peut être lié à un problème métabolique tel que des indigestions, du candida albicans, des intolérances alimentaires et autres et/ou à des excès alimentaires en rapport avec une alimentation hypercalorique. La cure permet de rééquilibrer toues les fonctions de digestion et d’épuration de l’organisme afin qu’il puisse retrouver son point d’équilibre. Pour les personnes qui ont des difficultés à en perdre, il est plus fréquent d’observer un perte de poids comprise en moyenne entre 3 à 6kg au bout d’un mois.

Mais la perte de poids de façon irrationnelle peut elle aussi résulter d’un problème métabolique. Dans ce cas, la cure va non pas faire « prendre du poids » mais mieux équilibrer la masse musculaire avec le reste du corps. En effet les troubles de l’assimilation peuvent entrainer une grosse perte de micronutriments résultants entres autres de diarrhées fréquentes. La cure aura pour effet d’augmenter l’assimilation des micronutriments afin de permettre à l’organisme de stocker plus d’énergie sous forme de glycogène et de bon gras. La cure est par ailleurs largement utilisée dans le domaine sportif.

PUIS-JE POURSUIVRE LE PROGRAMME À L’ISSUE DES 30 JOURS

Les suppléments nutritionnels peuvent se poursuivre 2 mois supplémentaires  sauf cas ou pathologies spécifiques (demandez dans ce cas l’accord de votre médecin).

L’alimentation peut se poursuivre au quotidien sans risques de carences étant donné qu’elle est assez complète (protéines végétales, animales, végétaux, céréales complètes…).

QUAND PUIS-JE RENOUVELER LA CURE?

La cure peut se renouveler quand le besoin s’en fait sentir : suite à des excès alimentaires, baisse d’énergie, ou lors de changements de saison.

PUIS-JE SUIVRE LA CURE SI JE N’AI PAS FORCÉMENT DE TROUBLES DIGESTIFS OU AUTRES?

La cure peut être suivie même chez le personnes ne présentant pas de troubles particuliers (digestifs ou autres) et voulant faire une détox ponctuelle. Cela permet de mettre au repos l’organisme et de régénérer les cellules en leur donnant le plein de micronutriments (vitamines et minéraux) , grands absents de l’alimentation moderne et raffinée.

PUIS-JE SUIVRE LE PROGRAMME EN CAS DE PRISE CONCOMITANTE DE MÉDICAMENTS OU DE PATHOLOGIES SPÉCIFIQUES?

Il sera conseillé de demander l’accord de votre médecin traitant en cas de prise concomitante de médicaments (notamment les antidépresseurs) ou de pathologies spécifiques (diabète, insuffisance rénale, trouble du comportement alimentaire sévère…) ou encore de pathologies digestives spécifiques ou MICI (maladies inflammatoires chroniques de l’intestin)  (syndrome du colon irritable, maladie de crohn, maladie coeliaque…).

APPARITION DE BRULURES D’ESTOMAC OU DIARRHÉES IMPORTANTES OU TOUTES AUTRES DOULEURS À LA PRISE DES SUPPLÉMENTS

Il peut arriver dans de rares cas que les extraits de plantes contenus dans certains des produits notamment alziadetox ne soient pas bien tolérés par certaines personnes en début de traitement. Cela peut être également lié aux effets de la détoxication (comme expliqué dans le paragraphe suivant).

Mais si cela persiste, il sera préférable dans un premier temps de prendre uniquement les 3 suppléments immunité microbiote, régénération intestin et endorfyn pendant 1 mois et retarder la prise de alziadetox au mois suivant, le temps que l’organisme s’adapte aux changements alimentaires et que la flore intestinale se reconstitue. Malgré le fait que le complément soit pris en décalé, cela n’interfèrera pas avec l’efficacité de la cure. Si les douleurs persistent malgré tout, il sera conseillé de stopper le programme ou l’interrompre un certain temps avant de demander l’accord de votre médecin traitant pour la poursuite de la cure.

SYMPTÔMES DE DÉTOXICATION EN DÉBUT DE CURE

Il peut arriver comme toute dans toute détoxication, que le corps rejette ses toxines jusqu’alors piégées dans ses « profondeurs » par les émonctoires naturels que sont la peau, le système digestif, le foie, les reins, les poumons et le système lymphatique. Il peut s’en suivre des maux de tête, de la fatigue, une transpiration importante, un besoin de tousser, un transit accéléré, des selles grasses, une réaction cutanée (boutons, eczéma…) ou un sommeil agité, des changements d’humeur… Il s’agit là de réactions normales. Bien que non systématiques, ces effets pouvant apparaitre en début de cure sont transitoires et ne devraient durer que quelques jours (4-7 jours en moyenne). En cas de persistance au delà de 10 jours demandez conseil à votre médecin traitant avant de poursuivre la cure.

PUIS-JE SUIVRE LE PROGRAMME EN CAS D’ULCÈRE?

Il sera conseiller de demander l’avis de votre médecin traitant avant de suivre le programme en cas d’ulcère de l’estomac.

DANS QUEL CAS NE PAS SUIVRE LE PROGRAMME?

Ne pas suivre le programme en cas d’allergies connues à un constituant. Il tient donc à vous de lire la composition des produits sur le site site alzia organic pharmacy. 

Le programme ne doit pas être utilisé chez la femme enceinte et allaitante et ne peut être suivi qu’à partir de 18 ans.